jeudi 30 octobre 2014

Bris d’eau


 
Le Soleil, 29 octobre 2014

Le 28 octobre, rupture d’une conduite d’eau principale à Québec, présentée dans plusieurs médias comme un « bris d’aqueduc ». Le lendemain, sur Radio-Canada Première, j’entends le chef d'antenne Jacques Beauchamp parler d'un « bris d'eau à Québec ». Évidemment, il fallait s'y attendre, « bris d'eau » est une traduction littérale de l'anglais. Voici ce que j'ai trouvé sur Internet :

Water breaks are common on older infrastructure due to ground shifting or deterioration of the pipe material and fittings. (site de la ville de Lloyminster située à cheval sur la frontière de l’Alberta et de la Saskatchewan)
Boil Water After a Water Break (site de la ville d’Athens en Ohio)
Sunset Boulevard reopens after huge UCLA water break (titre du Washington Post, 4 août 2014)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire